Lycée Saint Caprais - Agen / 47000

Lycée Saint Caprais

Le 11 novembre, ils ont rendez-vous avec l'Histoire, et avec Emmanuel Macron

Retour

Le 11-11-2019

Article Petit Bleu - La Dépêche du 11 novembre 2019. Ecrit par Sébastien Bouchereau.

Le groupe devant le musée de l’armée, aux Invalides. Les jeunes se sont ensuite rendus sur le tombeau de Napoléon.

Vingt-six lycéens de Saint-Caprais participeront demain, aux côtés du président de la République, à l’inauguration à Paris du monument dédié aux militaires tombés en opérations extérieures. Cet après-midi, ils ont rencontré des soldats blessés, aux Invalides.

Jour J demain pour les lycéens agenais de Saint-Caprais, qui participeront  à Paris aux cérémonies officielles commémorant l’armistice du 11-Novembre – en présence du président de la République.
Ils seront sur les Champs-Elysées au plus tard à 9 h 30, et assisteront au ravivage de la flamme du Soldat inconnu.
Dans l’après-midi, au parc André-Citroën, dans le XVe arrondissement, les Agenais seront au cœur d’une seconde cérémonie, celle de l’inauguration du monument dédié aux militaires tombés dans des Opérations extérieures (Opex). Le Président Macron sera sur place à 15 h 45, et les jeunes de Saint-Caprais (ainsi que des élèves du lycée Barral de Castres) liront des extraits de témoignages de militaires ayant été engagés sur des théâtres extérieurs et d’un proche d’un militaire mort pour la France en Opex. Ces interventions (les Agenais liront trois textes) précéderont l’allocution du président de République.

Privilège

La participation de jeunes Agenais à cette cérémonie de tout premier plan illustre une fois de plus le dynamisme des relations entretenues, au niveau départemental, entre les Armées et le monde de l’Education, via la Délégation militaire départementale (DMD47) et ses classes de défense et de sécurité globale (CDSG).
Connaissant le dynamisme des CDSG lot-et-garonnaises, le ministère des Armées a contacté en octobre la DMD47, Paris recherchant des jeunes impliqués dans les questions de défense pour participer aux côtés du chef de l’Etat à cette inauguration. Un véritable privilège, et la DMD47 sera d’ailleurs représentée aussi demain à Paris via le commandant Jean-Luc Le Roux.
Les 26 jeunes de Saint-Caprais (en Seconde, Première et Terminale) sont arrivés en début d’après-midi à Paris. Ils ont visité le musée de l’armée aux Invalides, ont vu le tombeau de Napoléon, et un groupe de cinq élèves a ensuite rencontré des militaires blessés lors d’Opex, à l’hôtel des Invalides.

Émotion

« C’était une rencontre très émouvante, raconte Louisa (17 ans). Je voulais avoir cette prise de conscience, rencontrer quelqu’un qui s’était battu pour nous, notre pays, et pour la paix aussi. Je ne me rendais pas compte de l’ampleur, de l’impact de ce qui est un sacrifice. On regarde les infos à la télé, mais on ne se rend pas compte. Lorsqu’on rencontre un blessé, on est au contact de la réalité. C’est un choc. Une relation humaine extraordinaire. Blessés, ces militaires se battent toujours. Ils nous ont parlé de la vie, de sa beauté, de l’avenir, de nos études. C’était très très émouvant, je n’oublierai jamais ce qu’ils ont fait pour nous. »
Les jeunes ont rencontré deux soldats gravement blessés, alités, dont un qui a survécu à des combats en Afghanistan, et qui est pris en charge aux Invalides depuis huit ans. « Nous étions tous très impressionnés par leurs discours », ajoute de son côté Véronique Raja (de Saint-Caprais), qui encadre les jeunes Agenais.
Un siècle après la fin de l’hécatombe de 14-18, cette rencontre et les deux cérémonies parisiennes vont profondément marquer ces jeunes quant aux sacrifices consentis par leurs aînés, pour leur liberté.

Les jeunes ont rencontré un militaire gravement blessé au combat, lors d’une opération extérieure.

Flux RSS RSS
Partagez facebooktwiiterviadeo

8, rue Raspail - 47000 Agen.
tél. 05 53 77 29 20
fax : 05 53 77 13 09
Notre page sur Facebook

Votre espace personnel :
Ecole Directe

Visitez notre Blog :

free web stats